Juste pour le plaisir ou plus…

Cours de guitare pour tous
Séb Guitare – Cours de guitare à domicile – JU/NE/BE – sebastien.goryl@gmail.com

Sébastien Goryl est né le 19/12/1987 à Paris.
Plongé depuis sa plus tendre enfance dans l’écoute de la musique, il commence la
guitare à l’âge de 12 ans, motivé par l’écoute du morceau « Stairway to Heaven » de
Led Zeppelin.
Armé de la guitare poussiéreuse des folles années de jeunesse de son père et du
livre rouge de la chanson française il se met au travail de son instrument.
Après une année de job, en 2000, il s’inscrit au collège à l’atelier de musique et
intègre les « Why Not?  » (le groupe du collège) qui sera son premier projet de groupe
et scénique en tant que guitariste rythmique et ce jusqu’en 2002.
L’arrivé au lycée en 2002, marque pour lui un nouveau départ tant sur le plan
scolaire que sur ses motivations d’apprendre plus en musique. Il créé avec 3 copains
les « Rock Monsieur », projet rock/hard rock français inspiré de Trust, Thiéfaine, Noir
Désir et Saez.
Cette même année il participe à un projet qui se nomme « Verte Feuille ». Ce projet
pop-rock progressif consistait à jouer une musique d’ambiance aux mélodies variées
autour de textes engagés, proche de l’univers de Mike Oldfield, Alan Parson et
Tangerine Dream.
S’intéressant à la musique metal depuis quelques années, il passe une audition pour
participer au projet de black metal symphonique ambiant « Love Lies Bleeding ». Ce
projet lui offre ses premières expériences de studio avec 3 albums sur lesquels il
joue sans facilité, car beaucoup de technique et d’arrangements très
philharmoniques imposés par le leader du groupe.
Entre temps en 2005, il adhère à deux autres projets, « Synthesia » et « Leprosy ».
« Synthesia » n’est autre que la suite logique de « Verte Feuille », mais cette fois dans un
registre black metal symphonique ambiant inspiré de groupes scandinaves tels que
Arcturus, Dimmu Borgir, « Old Man’s Child », Ulver et Summoning. « Leprosy » est un
groupe en hommage aux guitaristes Chuck Schuldiner (créateur du death metal,
mort en 2001) et Dimebag Darrell (Pantera, mort en 2004).
En 2008, « Love Lies Bleeding » et « Synthesia » s’arrêtent à cause des projets de
chacun des membres.
Pendant ces études cette même année, il cofonde « Normannorum », un groupe de
pagan black metal. Les textes et la musique sont influencés par les légendes celtes
et vikings.
En 2009, il ressent un besoin de retour aux sources et une lassitude de l’univers du
metal qui lui donnent envie de tenter d’autres choses sur le plan musical. Il fonde
alors « Schizoid Angel ». Ce projet se veut rock indie psychédélique, influencé par les
références de sa tendre enfance telles que les Doors, Led Zeppelin… Avec ce projet,
il retrouve un jeu de guitare plus simple dans lequel il peut mieux exprimer ses
émotions.
Cette même année, il propose ses services en tant que musicien de studio pour le
studio 106 Club à Rouen. Le but pour lui est de découvrir d’autres univers et d’élargir
ses connaissances en musique. Le club lui proposera même de jouer en tant que
remplaçant lors de certains lives pour certains groupes.
De plus en plus motivé par d’autres horizons, il arrête définitivement la scène metal
en 2010.
Toujours dans un état d’esprit de renouer avec ses premiers amours, il fonde en
2010 le groupe de blues rock « Suddhiste Midnight Riders ». Ces influences pour ce
projet sont Rory Gallagher, Stevie Ray Vaughan, Warren Haynes, Dereck Trucks,
Duane Allman… Ce projet tournera beaucoup sur la Normandie et Paris et deux
albums verront le jour. Il y découvre le plaisir de « jammer » et ainsi il développe un
sens de l’improvisation, enrichissant ainsi sa capacité à composer pour les projets
d’avenir.
En 2012, il décide de transmettre sa passion et s’inscrit chez « Allegro », une
entreprise de communication qui propose des services à domicile, dont des cours de
guitare. Cette même année, en collaboration avec un ami écrivain, le groupe
« Othello » voit le jour. C’est un projet de variété française, avec des textes engagés ou
racontant des histoires avec une qualité littéraire.
La musique quant à elle se trouve influencée par l’univers de Goldman, Gainsbourg,
Bob Dylan, Neil Young, Stefen Stills et Polnareff.
En 2015, il arrive en Suisse… Ne trouvant pas facilement de projet concret de groupe,
il décide de se mettre au service de comédies musicales. Il travail pour Evidance et
FM’Air principalement. On peut le voir sur le spectacle « Trace Jura » et « Puisque tu
pars… Là bas »
Depuis 2015, il donne des cours à domicile et depuis 2017 offre ce même service à
La Boite-à-Frap!
Sébastien touche à tout au niveau des styles musicaux. Bonne humeur, adaptabilité
et travail sont les maîtres mots qui décriront l’ambiance de votre cours!